Installation d'une piscine en bois

Comment bien monter sa piscine en bois enterrée ?

Les étapes à suivre

Selon qu’elle soit enterrée ou hors-sol, les étapes de montage des piscines sont différentes.

1/ Choisir le bon emplacement pour l’installation de votre piscine


Il faut tout d’abord délimiter la zone de votre espace extérieur qui accueillera votre nouvelle piscine en bois. Attention également à ne pas oublier de réserver une zone suffisamment grande dédiée au local technique ainsi qu’aux tuyaux d’évacuation de l’eau.

Au-delà de l’aspect technique de l’emplacement, votre piscine en bois doit être placée sur un endroit ensoleillé, protégé du vent, des regards extérieurs et le plus éloigné des arbres pour éviter les feuilles.

2/ La préparation de l’emplacement de la piscine

Ensuite, vient l’étape de terrassement. Pour aplanir le sol et accueillir correctement votre piscine en bois enterrée, veillez à creuser suffisamment profond dans votre sol.
Sans oublier de prévoir un espace pour l’évacuation de la terre de votre jardin. C’est l’étape de décaissement. Néanmoins il ne faut pas oublier qu’un espace sera réservée à la dalle qui supportera votre piscine en bois.


Il faut niveler le sol en retirant également les cailloux et les racines.Il est conseillé de renforcer le sol avec une protection géotextile ou autre afin d’éviter des remontées d'humidité et endommagé le bois.

3/ La dalle de béton pour votre piscine  

Une fois ces étapes réalisées, il est temps de couler une dalle suffisamment solide et plane pour supporter le poids de votre piscine en bois une fois remplie d’eau.

Tout d’abord, veillez à bien vider le fond de la cavité de tout ce qui pourrait gêner la pose de la dalle (racines, pierres, souches). N’hésitez pas ensuite à déposer une bâche résistante à l’humidité dans la cavité pour éviter des infiltrations qui pourraient endommager votre nouvelle piscine en bois.

Une fois le sol bien stabilisé, réalisez le coffrage qui accueillera le béton ainsi que toutes les parties métalliques (jambe de force, tige acier, berceau) servant à la solidité et à la bonne stabilisation de la dalle de piscine. Lors de l’étape de coulage du béton, veillez à ce qu’il soit bien droit, lisse et sans impuretés pour accueillir solidement votre piscine en bois. Patientez minimum une journée entière pour que le séchage du béton soit complet et pour enlever le coffrage.

4/ L’assemblage de votre piscine en bois


Maintenant, vous pouvez passer à l’étape de montage de votre piscine en bois enterrée. Pour cela, veillez à respecter scrupuleusement les consignes fournies par le constructeur de la piscine dans le manuel de montage fourni.

Préalablement, veillez à disposer de toutes les pièces nécessaires au montage de la piscine : panneaux de bois, rails et bastaings, le revêtement de la piscine en bois assurant sa parfaite étanchéité (le liner), les différentes pièces du système de filtration (skimmer).

Démarrer par la paroi où sera disposé le skimmer. 
En cas des vents dominants et importants, il faut mettre le skimmer face à celui-ci afin de recevoir le souffle en direction du skimmer.
La filtration de votre piscine n’en sera que meilleure étant donné que les saletés seront « projetées » vers le skimmer.

5/ A faire avant le remblaiement de votre piscine

Attention : avant le remblaiement, il est primordial de remplir votre piscine d’eau afin d’éviter au bois de la piscine de subir une trop forte pression d’un côté et d’être endommagée.

Il est très important d’effectuer le contrôle de l’étanchéité de votre circuit de canalisations hydraulique car une fois sous terre, il sera très difficile d’y avoir accès en cas de panne ou de rupture des tuyaux hydrauliques.

Une fois que toutes les pièces du circuits hydrauliques ont été contrôlé, il est temps de remblayer les espaces entre votre piscine enterrée et le reste de la cavité creusée à l’aide de gravier.